VIEILLISSEMENT MASCULIN : L'ANDROMIOSE

   Le vieillissement des organes du corps - y compris l'appareil génital - est inéluctable. Plusieurs facteurs concourent au vieillissement tissulaire qu'on voudrait retarder le plus longtemps possible afin d'avancer en âge agréablement :

Chez l'homme, on constate une baisse progressive, avec l'âge, du taux de la testostérone disponible : c'est l'andromiose (appelée autrefois andropause), confirmée par le dosage sanguin de la testostérone. La diminution de son taux va, de ce fait, retentir sur tous les organes cibles de la testostérone :

Il en résulte une sensation de "mâl(e)-être", accentuée par les modifications de l'image corporelle jugées inesthétiques (obésité, rides, calvitie, taches brunes, raideur et douleurs articulaires...) et aggravée par une maladie, une opération ou les difficultés de la vie.

L'insuffisance en testostérone liée à l'andromiose peut être compensée par un traitement hormonal adapté pour rétablir un taux normal de testostérone, après avoir vérifié l'état de la prostate.

Ce traitement doit s'intégrer dans une prise en charge globale du vieillissement en faisant appel, suivant les cas, à d'autres médecins spécialistes.

CLIQUEZ pour revenir au menu

PREV

Copyright 1996,2002- Centre d'Andrologie de Paris (CAP)-G.ARVIS-Tous droits réservés.